11 juillet 2007

Un homme un vrai de Tom Wolfe

C'est une grande fresque sur le sud des Etats-Unis avec une descritpion détaillée de trois destins qui s'entremêlent. Le richissime promoteur Charlie Croker est l'une des personnes les plus puissantes d'Atlanta : son train de vie, ses relations, sa jeune et jolie épouse sont enviés par beaucoup de ses concitoyens. Or dernièrement il a  construit un complexe immobilier qui s'avère être un fiasco. Afin de sauver son empire, il décide de mettre en place un plan social dans une de ses filiales en Californie. Conrad Hensley, jeune... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 15:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juillet 2007

Léon l'Africain d'Amin Maalouf

Ce roman est un récit imaginaire inspiré d'une histoire vraie : Léon l'Africain est en fait Hassan al-Wazzan, né à Grenade à la fin du XVème siècle. Il fut obligé de quitter la ville avec sa famille quand le Royaume d'Espagne a conquis l'Andalousie et que l'Inquisition fut instaurée. Ils trouvent refuge à Fès (Maroc), il y fait du commerce avec l'Afrique où il y rencontre l'empereur Mohammed Touré. Il est en Egypte quand les Ottomans envahissent ce pays.  Revenant d'un pélerinage à la Mecque, il est capturé par des pirates... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 juillet 2007

L'enfant de Bruges de Gilbert Sinoué

A Bruges, un bébé est abandonné devant la maison du peintre flamand Jan Van Eyck qui le receuille. Le peintre adopte le petit et lui donne comme prénom Jan. Initié très tôt à la peinture, il est l'apprenti de son père et devient compagnon afin de parfaire ses connaissances techniques et artistiques. Pendant ce temps, des artistes sont assassinés de manière cruelle et fort mystèrieuse : la communauté artistique commence à s'inquiéter d'autant qu'elle ne voit pas d'explications à ces meurtres.  Lorsque Jan Van Eyck meurt, le jeune... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 11:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juillet 2007

La forme de l'eau d'Andrea Camilleri

A Vigata en Sicile le corps de l'ingénieur Luparello, un homme politique connu est retrouvé dans un terrain vague qui est d'ordinaire un lieu de prostitution, trafic de drogue etc... La police considère rapidement la mort comme naturelle mais le commissaire Montalbano a des doutes d'autant que la victime est le parrain politique local. En effet tout le monde (hommes politiques, d'affaires et le clergé) voudraient enterrer cette affaire le plus vite possible par crainte de révélations embarrassantes. Mais Montalbano décide de mener... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2007

L'homme qui souriait de Henning Mankell

Un vieil avocat, Gustav Torstensson, est retrouvé mort alors qu'il rentrait chez lui après avoir rendu visite à un de ses clients. Il a reçu un coup mortel dans la nuque, la police d'Ystad est chargée de l'enquête.  L'inspecteur Kurt Wallander épuisé et démoralisé envisage de démissionner mais change d'avis quand le fils de la victime qui est aussi un ami est à son tour assassiné. Wallander va donc mener son enquête sur l'entourage de la famille Torstensson et aussi sur un de leurs clients : une nébuleuse multinationale. ... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2007

Le couperet de Donald Westlake

Burke Devore travaille depuis plus de 25 ans dans la même entreprise quand il apprend qu'il est licencié. Il est victime de dégraissage, de réduction des coûts. L'annonce de son licenciement est un véritale choc : son monde bascule, jusqu'à maintenant, il avait une vie agréable : un travail plaisant et bien rémunéré, une famille heureuse. Après deux ans de chômage, il va mettre au point une machination diabolique et meurtrière pour retrouver un emploi, il est prêt à tout même à éliminer ses potentiels concurrents. Mon avis... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 09:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 juillet 2007

Fuir de Jean-Philippe Toussaint

Le narrateur se rend en Chine pour raisons professionnelles, sur place il est acueilli par Zhang, un contact de Marie, sa responsable restée en France. Il doit remettre à Zhang une importante somme d'argent, on ne sait pas trop si sa provenance est licite ou pas. Dès son arivée, Zhang lui offre un téléphone portable. Le narrateur est persuadé d'emblée que cet objet sera  une source d'angoisse et de problèmes. A cause de ce portable il peut être joignable à tout moment et être surveillé en permanence. Après un voyage inattendu à... [Lire la suite]
Posté par severine99 à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]