16 octobre 2007

Nu couché de Dan Franck

Lev Korovine, peintre d'origine russe installé à Paris au début du XXème siècle s'est engagé comme volontaire lorsque la première guerre mondiale éclate. Il est incorporé dans une section de camouflage (la technique des formes a été développée par les cubistes). Blessé pendant une embuscade, il reste aux côtés d'un camarade Félix pendant plus de onze heures avant d'être évacué. Lui s'en sortira, pas Félix qui agonisant n'a cessé de lui murmurer le nom d'une jeune femme : Mareva. Revenu à  Paris, Lev constate qu'il ne peut plus peindre : les horreurs des tranchées, la monstruosité de la guerre l'ont transformé. Il n'a qu'une obsession : retrouver Mareva. Pour y arriver, il est prêt à traverser l'Europe...

Mon avis : très beau roman, pour tous ceux qui aiment l'art, l'histoire. Je l'ai découvert grâce à Nanne, son commentaire se trouve ici. L'auteur décrit le retour difficile de Lev à une vie normale : mais comment y arriver après avoir vécu l'horreur des tranchées .
L'action du roman se situe à Paris dans le quartier de Montparnasse principalement, l'auteur nous fait revivre avec émotion l'époque où des artistes (Soutine, Max Jacob, Foujita, Modigliani, Picasso..) vivaient dans cet arrondissement, ils côtoyaient leurs modèles, les prostitués, fréquentaient le café de la Rotonde. Ils étaient tous plein d'énergie, d'une incroyable richesse artistique et pour la plupart sans le sou. L'auteur décrit avec justesse la solidarité qui les unit.
Roman à découvrir, très plaisant à lire.

Note : 4.5/5

Posté par severine99 à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Nu couché de Dan Franck

    Je l'ai lu il y a quelques années et je n'avais pas trop accroché !

    Posté par anjelica, 18 octobre 2007 à 06:24 | | Répondre
  • Je vois, à te lire, Séverine, que "Nu couché" t'a plu. J'en suis heureuse, car j'ai trouvé ce livre très beau, très juste et décrivant une époque en plein bouleversement. J'avais eu du mal avec un précédent livre de Dan Franck, "Bohèmes" qui parlait des artistes de Montmartre et Montparnasse. J'ai eu l'impression à l'époque de lire un catalogue sur l'art en général et Picasso en particulier. "Nu couché" m'a réconciliée avec l'auteur, dont je possède d'autres livres (ouf o)))).

    Posté par Nanne, 20 octobre 2007 à 21:53 | | Répondre
Nouveau commentaire