20 janvier 2008

les disparus de Daniel Mendelsohn

Daniel Mendelsohn, universitaire juif américain, relate dans ce livre les derniers moments de la vie et la disparition de son grand-oncle Shmiel Jäger, de sa femme et de leur quatre filles. Shmiel habitait un village du nom de Bulechow, terre qui au gré des guerres fut austro-hongroise, polonaise, ukrainienne. Ce grand-oncle est l'un des seuls membres de sa famille qui n'a malheureusement pas réussi à fuir à temps l'Europe. En 1913 pourtant il était parti à New York mais n'arrivant pas à faire fortune, il était rentré en Pologne. Daniel Mendelsohn essaie de reconstituer les derniers moments de la vie de son oncle, de découvrir sa cachette pendant la guerre, et les circonstances de son arrestation. Sa quête l'amène à voyager à travers le monde;de l'Australie jusqu'au Danemark; pour recueillir les témoignages de personnes qui ont connu la famille Jäger. Les récits de ces survivants sont émouvants. L'auteur relate avec minutie les espoirs que peut provoquer le témoignagne d'une seule personne, les déceptions, les faux-pas sont également racontés avec sensibilité et émotion.
La lettre écrite par Shmiel en 1939 et adressée à l'un de ses frères installé à New York le suppliant de l'aider à quitter l'Europe est bouleversante.


Mon avis : excellent, très beau roman, émouvant. Au travers son enquête, Daniel Mendelsohn découvre les petits secrets, les dissensions qui existent dans toutes les familles mais qui ne sont presque jamais révélés. Daniel Mendelsohn a fait un travail de recherche colossal et remarquable pour retrouver les survivants. Leurs témoignages sont bouleversants, parfois inexacts ou flous car datant de plus de soixante ans.

Note : 5/5

Posté par severine99 à 12:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur les disparus de Daniel Mendelsohn

    Je suis très heureuse Séverine de te savoir de nouveau parmi nous, et d'avoir lu que tu allais bien, même si tu avais momentanément interrompu ton blog pour des raisons personnelles. Je viens de lire ton émouvant billet concernant un des livres de la rentrée littéraire. "Les disparus" m'attendent sagement dans la bibliothèque. Je n'ai lu que d'excellents articles concernant ce livre. Mais j'ai un peu peur de le commencer, en raison de son histoire dramatique. Mais il faudra bien que je m'y mette o))

    Posté par Nanne, 22 janvier 2008 à 22:14 | | Répondre
  • Ce livre fait partie de mes projets de lecture et comme Nanne j'attends un peu avant de me lancer dans une telle histoire, car rien que de lire ton billet, je ressens toute la force émotionnelle qu'il renferme.

    Posté par Florinette, 24 janvier 2008 à 09:04 | | Répondre
Nouveau commentaire